Réseau pour le développement économique local en Afrique

Accueil / News / Actualités / Le boom des villes africaines requiert des connaissances locales

Le boom des villes africaines requiert des connaissances locales

mardi 7 juillet 2020

Les villes africaines sont en plein essor, mais même les niveaux d’urbanisation les plus rapides du monde doivent épouser les connaissances locales en matière d’urbanisme, disent les experts en matière de ville durable.

Les villes africaines sont en grande partie façonnées par la recherche effectuée au Nord ; mais selon un nouveau rapport, les besoins spécifiques du continent rendent essentiels la recherche et le développement réalisés localement sur l’urbanisme.

Alors que l’essentiel de l’urbanisation en Afrique n’a pas encore eu lieu, les villes africaines connaissent les taux d’urbanisation les plus rapides du monde, dit le rapport. Les villes du continent devraient rapidement s’assurer que que les connaissances propres au continent soient utilisées pour favoriser leur développement.
“En Afrique, il est nécessaire de construire une forte capacité humaine en matière de planification et de développement urbain durable”
Paul Syagga, université de Nairobi, Kenya
« La recherche sur les questions urbaines africaines est principalement façonnée par la recherche menée au Nord en raison des liens coloniaux [de l’Afrique] avec ces nations », explique Sylvia Croese, co-auteur du rapport et sociologue urbaine à l’African Centre for Cities[1] de l’université du Cap en Afrique du Sud.

Cette dernière confie à SciDev.Net que le rythme et l’ampleur de l’urbanisation en Afrique sont sans précédent et que plus des trois quarts des zones résidentielles développées sur le continent entre 1990 et 2014 sont informelles et non aménagées.

« Bien que de nombreux cadres et outils de production de connaissances soient pertinents pour les contextes africains, davantage d’efforts devraient être faits pour soutenir le développement de théories africaines de recherche afin de saisir les problèmes et les solutions dans leur contexte spécifique », indique le rapport.

Le rapport est basé sur des études de cas résultant du programme quinquennal Leading Integrated Research for Agenda 2030 in Africa[2] mis en œuvre par le Conseil international des sciences et le Réseau des académies des sciences d’Afrique. Il appelle les villes africaines à façonner leur avenir de manière durable et résiliente. En savoir plus

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.