Réseau pour le développement économique local en Afrique

Accueil / News / Actualités / Burkina Faso : La mairie de Dori a mis en place un fonds communal de (...)

Burkina Faso : La mairie de Dori a mis en place un fonds communal de solidarité pour soutenir les personnes vulnérables et faire face au Covid-19

jeudi 9 avril 2020

Spécial Coronavirus (COVID-19)

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, de différentes mesures ont été prises par les Etats dans le monde, parmi lesquelles le confinement. Le gouvernement burkinabè a pris des mesures allant jusqu’à la fermeture des lieux de grands rassemblements de populations, tels que les marchés et les gares de transport en commun.

Au regard de la situation que le pays traverse avec ses corollaires de ralentissement et d’arrêt des activités économiques, il est de bon ton que la collectivité territoriale vienne en appui pour aider la frange de la population la plus vulnérable.

En effet, certaines collectivités ont pris des mesures propres pour atténuer les effets économiques du confinement. Parmi ces mesures, l’exemple de la commune de Dori, soucieuse d’accompagner l’action gouvernementale, qui a lancé une collecte de fonds de solidarité le 2 avril 2020. Ce fonds communal de solidarité vise à soutenir les personnes qui n’ont plus d’activités suite aux mesures restrictives, et à doter le personnel médical de la commune en matériel de travail et de protection.

Selon Aziz Diallo, maire de la commune de Dori, ce n’est pas un fonds du maire, mais un fonds de la commune toute entière et qui va à l’endroit des populations, en cette période difficile. Le comité de surveillance et de gestion du fonds est composé de la section du Séno du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) et de l’Association A2N.

Le maire note également qu’au regard de la situation que le pays traverse avec ses corollaires de ralentissement et d’arrêt des activités économiques, il est de bon ton que la commune vienne en appui au CONASUR pour aider la frange de la population la plus vulnérable. Il souligne que la mairie à elle seule ne peut pas tout faire, d’où l’idée de fédérer toutes les bonnes volontés, à savoir les résidents et les non-résidents de la commune, afin de trouver de quoi améliorer leurs conditions de vie.

Pour le maire, « en tant que collectivité, on ne peut pas tout attendre du gouvernement. Nous n’avons pas de cas de Covid-19 pour l’instant, et nous ne le souhaitons pas aussi. Mais déjà, avec les conséquences de ces mesures salutaires pour notre santé, il sied d’être solidaire et de se préparer à toute éventualité ».

A l’endroit des agents de santé, dit-il, « nous voulons, à travers ce fonds, leur venir en aide symboliquement et marquer notre solidarité et notre reconnaissance ». Aziz Diallo se réjouit que 48 heures après le lancement de la collecte de fonds, de bonnes volontés aient déjà fait parler leur cœur à travers des dons multiformes.

Source :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10159576468613098&set=a.10151232779223098&type=3&eid=ARByJHKJ9EuykLoqj7ENANZbNulhyELsC29g_rIP0zGYDFiPyBYNrOvUWTtGi1Nrsj_PCpbQK29B2BjZ

https://lefaso.net/spip.php?article95980&fbclid=IwAR3z7oAeQc8Ak3PPe8S55wTe-B6sVViqmyFv375oSiBY3beHk_ijiPM3j3o

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.